Une commande toute bête pour voir la taille des différents répertoires sous Linux :

du -h --max-depth=1 /home/

[*Attention*], la commande du -h --max-depth=1 / lancée à la racine donc, met un peu à genoux le serveur en passant sur le répertoire /usr.

Associé à la commande

ls -l

lancée dans le répertoire /home/mysql de mon Kimsufi (vieux reste de mes études d’informatique il y a ... beaucoup d’années), je découvre deux fichiers assez volumineux ksXXXXX-bin.000001 et ksXXXXX-bin.000002 de respectivement 34 et 63 Mo. Il s’agit des fichiers Bin Log de Mysql. Toutes les modifications, y compris les effacements, faites sur les bases sont tracées dans ces fichiers, la perte de performance est estimée à 1%.

Apparement, on peut effacer ces fichiers sans danger via la console Mysql.

Pour désactiver ce log, on commente la ligne "log-bin" dans my.cnf situé dans /etc/mysql/ (merci la commande locate /etc/mysql/ ).

Plus d’infos ici

Enfin, la commande à lancer de temps en temps est :

df -h

Elle donne l’espace libre sur les disques. À surveiller, le pourcentage d’occupation sur /dev/sda1 pour la racine (58 % à ce jour).

Autre truc donné sur http://guides.ovh.com/SlashFull pour voir les 10 plus gros fichiers d’un répertoire :

ls -lh --sort=size|head