Au moment de remplir ses feuilles de maladie en France (les fameuses feuilles marron pré-casées, si, si, ça existe encore les médecins qui ne prennent pas la carte Vitale !), on se demande souvent ce qu’il faut mettre dans les 2 dernières cases du numéro d’immatriculation, code Sécu, ou numéro Sécurité Sociale, en vérité appelé Numéro d’inscription au répertoire des personnes physiques (abrégé en NIRPP ou plus simplement NIR).

JPEG - 108.4 ko

Les premières cases, c’est facile :

  • 1 chiffre pour le sexe : 1 pour les hommes (sans blague !), 2 pour les femmes, 8 pour numéro provisoire
  • 2 chiffres pour les deux derniers chiffres de l’année de naissance (ce qui pose des problèmes, avec 09, impossible de savoir si vous êtes né en 1909 ou en 2009 ...)
  • 2 chiffres pour le mois (01 pour janvier, ...)
  • 2 chiffres pour le département (avec des problèmes pour la Corse, l’Outre-Mer, les "vieux" départements : moi qui suis né à Levallois-Perret, officiellement 92 Hauts-de-Seine, mon numéro de sécu a 75 pour Seine, département de l’époque de Levallois-Perret !!)
  • 3 chiffres pour la commune (le fameux code Insee de la commune, 044 ... pour Levallois-Perret, vous suivez ?!)
  • 3 chiffres pour l’ordre : 001 pour le premier homme ou première femme né(e) ce mois de cette année dans la commune, soit une limite de 999 personnes par sexe par mois et par commune, jamais dépassé ?
  • et sur 2 chiffres, ce fameux code appelé clé.

Et bien pour cette clé, on a ce calcul : il suffit de faire 97 moins le reste de la division euclidienne du NIR par 97. Fastoche !
Sous Excel, on fait =MOD(NIR ;97), on obtient le reste (pour moi 72). On fait 97 moins ce reste et on obtient cette clé. Pour, c’est 25 !

Plus simple, on va ici, on rentre tous les chiffres et on obtient la clé.

Tiens, je me rappelle que j’ai découvert mon NIR le jour de mon inscription au bac !