On continue à nous rabattre les oreilles sur l’iPhone 3G, dans la presse, dans la pub et autour de moi.

Il est vrai que les pubs sont alléchantes, mais ce sont des pubs. J’ai trouvé un article intéressant sur PC INpact, issu lui-même de chez PC Pro.

Ils ont étudié une publicité de l’iPhone, bannie du Royaume-Uni par l’autorité de régulation, car elle était jugée comme mensongère à cause de l’impression de rapidité que donnait l’iPhone 3G.

JPEG - 14 ko

La pub dure 29 secondes, alors que les mêmes manips reproduites en Wifi par le test de PC Pro durent 2 minutes et 21 secondes. Un peu exagéré mais révélateur.

Une autre comparaison aux USA ici.

Je n’ai pas encore trouvé de comparaison avec les pubs françaises. Par contre, sur la pub télé, j’ai vu une mention à la fin qui reconnait que la séquence est accélérée.