Une loi qui interdit les habitations sans permis de construire style tente, caravane, yourte, cabane, c’est possible ? Oui, c’est en France et c’est pour bientôt avec une loi qui privilégie la répression et permet une procédure d’expulsion expéditive.

Comme de nombreux mouvements, demandez le retrait de cette loi avant le 25 décembre 2010, en participant à la Cyber-Action en cliquant ici.

Au delà de cette date, visitez le site Cyber Acteurs de l’Association Cyber @cteurs et indignez-vous !

Voir aussi l’article de Rue89.

Extrait de Cyber @cteurs : "A l’heure où le Gouvernement est attaqué de toute part sur sa politique répressive et raciste à l’égard des Roms, des gens du voyage et en règle générale, des populations précaires, il fait adopter en force l’article 32 ter A de la LOPSSI 2 à l’encontre des habitants de bidonvilles, d’habitations de fortune, de campements de sans abris comme dans le bois de Vincennes, et également à l’encontre de personnes ayant choisi d’habiter caravanes, roulottes, camions, tipis, yourtes, auto et éco-constructions.

Toute construction sans permis de construire, comme il en existe beaucoup dans les DOM TOM pourrait aussi tomber sous le coup de cette procédure d’exception, car une construction sans permis est « illicite ». Cette procédure menace également les squatters : le Ministère de l’Intérieur a annoncé son intention de l’étendre aux occupants de locaux lors de la deuxième lecture à l’Assemblée Nationale.

L’article 32 ter A de la LOPPSI 2 est une mesure d’exception car elle bafoue les principes de la protection par le juge du domicile, des biens, de la vie familiale et privée, et donne un pouvoir arbitraire et disproportionné au Préfet. "