De nouvelles formes d’exploitation du gaz souterrain font leur apparition dans le monde et ne semblent pas sans conséquences sur la sécurité civile et sanitaire des habitants (problème d’eau potable contaminée, utilisation de produits chimiques, secousses sismiques provoquées ...), même si elles sont présentées comme vertes, moins toxiques, sûres et pouvant faire office d’alternative au pétrole.

À lire l’explication sur cyberacteurs avec pétition à signer, et le site dédié http://www.deleaudanslegaz.com/ qui réclame un moratoire immédiat sur l’exploitation des gaz de schiste en France et en Europe.

Rien que la bande annonce du documentaire américain GasLand permet de s’interroger. Le film a été tourné par Josh Fox, cinéaste qui a reçu une offre commerciale de quelques centaines de dollars en échange de l’autorisation de creuser son terrain à des fins d’exploiter un gisement de gaz. Il a parcouru le pays caméra au poing pour savoir ce qu’il se cachait derrière cette proposition et derrière les termes Hydraulic fracturing ou fracing.

GASLAND Trailer 2010 (en anglais)