"À la Sainte Luce, les jours croissent du saut d’une puce ! " me rappelle Valérie ce 13 décembre, et moi je lui réponds que c’est le jour du solstice d’hiver que les jours rallongent.

Et pourtant, le dicton existe.
L’explication scientifique est donnée par l’équation du temps de Jean-Paul Fabry de l’association Mintaka Astronomie.
En gros, les jours continuent à perdre quelques minutes entre le 13 et le 21 (ou le 22) décembre mais midi se décale, du coup, le soleil se couche plus tard. D’où l’impression que les jours rallongent.

Autre explication : avant l’application du calendrier grégorien en 1582, le 13 décembre correspondait astronomiquement au 23 décembre aujourd’hui. Voir sur wiktionary.

Bougie de la liberté

Tiens, à propos, le soir, on dit la nuit tombe ou le jour tombe ? La tombée du jour ou la tombée de la nuit ?