Timon le savait depuis plusieurs semaines : pour le week-end de la Pentecôte 2011, lors de la sortie baptêmes du Gasnev sur le Chalaux, il serait obligé de passer Courtibas, dernier passage IV sur ce torrent du Morvan. Courtibas, c’est un grand double S avc un bon dénivelé, sans trop de visibilité et en final des rochers sur lesquels on se cogne facilement à la réception, surtout si on ne maîtrise pas sa trajectoire ou si on passe en vrac (sur le dos ou à côté de son flotteur). Les rochers (...)