Dans les jours qui viennent (mars 2010), deux pays vont tenter d’obtenir la levée de l’interdiction mondiale du commerce de l’ivoire — une décision qui pourrait décimer des populations entières d’éléphants et conduire à terme à l’extinction de ces animaux exceptionnels. Mais de nombreux pays africains et défenseurs des espèces menacées soutiennent l’extension de l’interdiction de ce commerce pour protéger les éléphants du massacre. La décision sera prise au cours du sommet de l’ONU à Doha qui débute le 13 (...)