L’association Reporters sans Frontières souhaite faire du 12 mars la première Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet, et renouvelle pour l’occasion son opération 24 heures contre la censure : « Au moins 62 cyberdissidents, internautes et journalistes en ligne sont emprisonnés dans le monde. Les méthodes de censure utilisées par les gouvernements pour contrôler la Toile sont nombreuses : arsenal législatif, traque dans les cybercafés, contrôle des fournisseurs d’accès... Pour (...)