Boosté par le retour imminent de Valérie et ayant fini par dormir à peu près correctement sur le matelas de Timon posé par terre dans sa chambre (C’est Papi qui dort dans notre lit), je me suis mis à bricoler dans le 4 pièces le soir après le boulot. Mal m’en à pris. Outre qu’on ne travaille jamais aussi bien le soir avec de la fatigue, on fait aussi des conneries. Mardi, en jointant le mur d’une des salles de bain, je découvre 4 chevilles dans le mur. Je m’étonne : de ne pas les avoir vu avant, de (...)