Vu sur Greenpeace.org, ce communiqué : « À onze jours du premier tour de l’élection présidentielle, le gouvernement vient de signer le décret d’autorisation de la construction de l’EPR, le nouveau réacteur nucléaire prévu à Flamanville dans la Manche. Greenpeace dénonce cette décision irresponsable prise dans la précipitation pré-électorale et appelle l’ensemble des candidats à la présidentielle à réagir face à ce déni de démocratie en s’engageant à annuler ce décret s’ils sont élus. [...] Il y a quinze (...)