Quand "on" est personnel, c’est à dire qu’il peut être remplacé par je, tu, nous ou vous, l’accord du verbe qui suit reste à la 3ème personne du singulier mais on doit accorder les adjectifs et les participes liés au masculin ou au féminin et au singulier ou au pluriel en fonction du sujet qu’il remplace. Quand on est impersonnel, on ne l’accorde pas. A voir ici ou là Tiens, ça me rappelle certaines personnes qui n’aiment pas l’utilisation de "on" et qui disent alors que "on est un (...)