En quinze jours, j’ai reçu deux courriers postaux pour le RIPH, le Rassemblement International pour la Promotion de l’Hydrospeed : la première en recommandé avec accusé de réception provenait du Conseil d’Etat et m’annonçait que le recours formé par le collectif de 12 associations qui s’opposent à la construction du barrage sur le Rizzanese en Corse était rejeté. Dommage ! Il est encore temps de se battre, regardez sur EauxVives.Org. Une lettre du Conseil d’Etat en AR, ça impressionne mais la nouvelle (...)